http://acadpharm.org/prix/aff_searches.php http://www.acavi.fr/anglais/postuter-offre.php http://www.aeronet-referencement.fr/devis-valids.php http://www.arbitrage-maritime.org/fr/2_baremess.php http://blog.emarketing.fr/config http://cfa-eve.fr/media/Effectifs.html http://www.dakhla-hotelsahara.com/img/nav.html
Accueil > Qui sommes-nous ? > La Fédération des Conservatoires d’Espaces Naturels

La Fédération des Conservatoires d'Espaces Naturels

Les Conservatoires d’espaces naturels regroupés au sein de la Fédération (FCEN) contribuent à préserver le patrimoine naturel en métropole et Outre-mer, notamment par la maîtrise foncière et les démarches conventionnelles et/ou contractuelles.

Leur approche concertée et un ancrage territorial fort, participent à la gestion durable d’un réseau de sites naturels. Les Conservatoires sont reconnus dans la loi Grenelle 2 par l’article 129.

Les 30 Conservatoires d’espaces naturels sont des associations à but non lucratif. Engagés mais non militants, ils rassemblent salariés, bénévoles et adhérents. Leurs interventions couvrent plus de 2 250 sites (140 000 ha).

Impliqués depuis 30 ans dans la création de corridors écologiques, ils participent concrètement, en lien avec les partenaires, à la construction des trames vertes et bleues.

Leur action s’appuie sur une approche concertée, au plus près des enjeux environnementaux, sociaux et économiques des territoires. Ils conventionnent avec les acteurs concernés pour assurer une gestion durable des territoires afin que la biodiversité soit prise en compte et préservée.

Ils sont également des acteurs du développement des territoires en participant à la mise en œuvre des politiques publiques, par des actions à différentes échelles (communales et intercommunales, départementales et régionales). Ils sont très impliqués dans la mise en œuvre de NATURA 2000 en France.

Leur action s’articule autour de 4 fondements :

  • connaître : ils réalisent des inventaires pour définir les priorités d’intervention.
  • protéger : ils utilisent des outils originaux pour protéger les milieux naturels, en complément des mesures de protection réglementaire. Les projets sont négociés pour aboutir à un consensus associant les acteurs socioéconomiques à l’amont.
  • gérer : différentes formules sont employées pour l’entretien des sites (équipes internes d’entretien, prestataires) et le partenariat avec les agriculteurs est très développé.
  • valoriser : les Conservatoires d’espaces naturels développent de nombreux outils de communication et de pédagogie et organisent des sorties (grand public, scolaires, conférences, chantiers bénévoles…).